Dans le cadre du Mois Multi 2002

Le couloir
de
Murielle Dupuis-Larose

Intervention de la chorégraphe Karine Ledoyen (Québec) le soir de l'ouverture.

Murielle Dupuis-Larose vit et travaille à Québec. Elle a présenté ses installations au Canada, en Tunisie et au Mexique. Pour elle, vie et art sont étroitement imbriqués. C’est pourquoi elle s’est interrogée à travers les projets qu’elle nous a présentés ces dernières années sur notre fragile capacité à agir sur le monde dans lequel nous vivons, tout en se demandant ce que signifie s’engager, se mettre en gage. Utilisant des objets et des images vidéo extraits du quotidien et dont elle fait la cueillette, elle nous a proposé par ses différentes interventions une réflexion sur des phénomènes qui la préoccupent ou qui la touchent, comme la violence, la surconsommation, la communication.C’est ce dernier aspect touchant l’espace ténu liant les êtres entre eux qu’elle nous offre particulièrement d’explorer dans l’installation vidéographique Le couloir. Dans ce projet où il est question de présence et d’absence, Murielle Dupuis-Larose nous propose d’évoluer à travers un dispositif réactif qui fait en sorte que les mouvements du visiteur, entrant dans l’espace d’installation, s’y déplaçant ou s’en retirant, ont pour effet d’influer sur le déroulement des séquences vidéographiques projetées.