4 : 4 = ONE


Danielle Helen Ray Dickson, Renay Egami,
Randy Grskovic, Becky Parisotto
5 avril au 6 mai 2007
(grande galerie, petite galerie, entrée vidéo)

4 : 4 = ONE est le premier volet d’un échange entre l’Alternator Center for Contemporary Art situé à Kelowna en Colombie-Britannique et l’Œil de Poisson. En mai prochain, l’Alternator sera l’hôte de l’exposition In-Division regroupant les œuvres des artistes québécois Laurent Gagnon, Stéphanie Pelletier, Yannick Pouliot et Mathieu Valade. Cet échange entre centres d’artistes autogérés illustre bien le dynamisme et la vitalité des artistes travaillant actuellement dans nos régions respectives et représente une précieuse opportunité de dialogue interculturel.

Vernissage jeudi le 5 avril à 17h
Les artistes feront une présentation de leur travail dès 16h

 

Danielle Helen Ray Dickson

Danielle Helen Ray Dickson cherche à évoquer des réactions émotives primaires grâce à une installation sonore et voyeuriste, Between fear and enthrallment, qui permet aux visiteurs d’écouter des conversations pré-enregistrées à l’aide de téléphones accrochés à un mur de la galerie. Les enregistrements sélectionnés évoquent six émotions humaines communes : la peur, la culpabilité, la colère, l’amour, la joie et la surprise. Dickson souhaite que les visiteurs se découvrent et explorent leur réaction émotionnelle vis-à-vis des autres.

Danielle helen ray dickson possède un baccalauréat en arts visuels de l’Okanagan University College et a présenté ses œuvres en Colombie-Britannique et en Allemagne, lors de la troisième édition de l’International Restcycling Art Festival de Berlin.

 

Renay Egami

L’artiste Renay Egami invite à la réflexion sur la nature éphémère du temps et de la mémoire en créant une installation sculpturale à partir de glace, un matériau déjà solide, qui nous fait remarquer que toutes choses qui sont fluides sont tout de même en perpétuel changement.

Renay Egami a précédemment exposé au Canada ainsi qu’au Japon, aux États-Unis et en Australie. En 2006, elle participait à Orange, l’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe. Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de la School of the Art Institute of Chicago, elle travaille aujourd’hui comme professeure adjointe à l’University of British Columbia, Campus de l’Okanagan.


 

Randy Grskovic

Randy Grskovic considère comme absurdes différents aspects du progrès technologique et invite donc les visiteurs à apprécier le travail d’artisanat qui ne présente pas d’innovation utile, afin de porter leur attention sur les réalités prosaïques comme les ratés du design et la désuétude.

Randy Grskovic possède un baccalauréat en arts visuels de l’Okanagan University College et a présenté son travail à l’Alternator, au Centre A de Vancouver et à Eastern Edge de St-John. Grskovic est un des fondateurs du Duotone Arts Festival de Kelowna, il a pris part au Balcone Arts Society de Vancouver et a récemment été commissaire pour That 80’s Show au Vtape de Toronto.

 

Becky Parisotto

Les sculptures cinétiques de Becky Parisotto explorent la dualité entre la stabilité et l’instabilité comme une métaphore à l’expérience de la vie actuelle. Pour cette exposition, l’artiste a créé Maquette for a Perfect Future, un kaléidoscope géant que les visiteurs peuvent faire tourner eux-mêmes. Dans son récent travail, Becky Parisotto a emprunté aux divertissements populaires, tels que les jeux de cartes et de plateau, pour encourager les visiteurs à se questionner sur leur propre existence.

Becky Parisotto est diplômée en arts visuels de l’Okanagan University College et a exposé ses œuvres en Colombie-Britannique, à Toronto, à Sackville, au Nouveau-Brunswick et en Allemagne (Hambourg).