VÉRONIQUE
GARNEAU-ALLARD


Transformation
11 janvier au 10 février 2008
(petite galerie)

Auto-fiction provocatrice, dérision, le travail de Véronique Garneau-Allard dérange, questionne et dénonce différents traits sociaux. Décharge émotive parfois violente (nous n’avons qu’à penser à la vidéo Chus Cochonne ou encore à certaines prestations de Chanteuse Pénible, son alter ego), les réalisations de Véronique Garneau-Allard trouvent leurs sources à travers ses expériences personnelles ainsi que celles de ses proches. Expériences qu’elle s’emploie à poétiser, le but avoué étant de toucher et de réveiller la sensibilité du spectateur qu’elle s’amuse d’ailleurs souvent à prendre en otage.

Véronique Garneau-Allard vit et travaille à Québec. Elle a réalisé  des performances à la galerie de l’UQAM à Montréal, ainsi qu’au Lieu à Québec, en 2004. En 2005, elle a pris part à The Burning Man Project dans le désert du Nevada et a présenté son travail vidéographique au Glitch Fest 5 à Montréal. Elle a également remporté le premier prix du Festival du Film Étudiant de Québec en 2007 pour ses vidéos Je suis une femme et Chus Cochonne.  Sous le pseudonyme de Chanteuse Pénible, elle a présenté plusieurs spectacles et réalisé Juke-Box – Préliminaires, son premier album.

Véronique Garneau-Allard, récipiendaire du prix
Tomber dans l'Œil 2007
Désireux de soutenir la jeune pratique en arts visuels, l’Œil de Poisson créait en 1998 son prix Tomber dans l’Œil. Accordé à un finissant du Baccalauréat en arts plastiques de l’Université Laval, ce prix consiste en une résidence d’un mois dans nos ateliers de production, suivie d’une exposition dans la petite galerie, présentée dans le cadre de notre programmation régulière.

Vernissage vendredi le 11 janvier à 20h
Kathleenkelly à la console dès 22h