ANDRÉANNE
GODIN


Natures et quelques petites choses mortes
25 mars au 26 avril 2008
(au Théâtre Périscope)

L’Œil de Poisson présente, en collaboration avec le Théâtre Périscope,
Natures et quelques petites choses mortes, une exposition de l’artiste Andréanne Godin.

Le travail d’Andréanne Godin interroge certaines notions de l’espace pictural. Elle concentre ses recherches sur le rythme et la composition de l’image. Par diffé-rentes stratégies plastiques, son dessin cherche à ralentir le temps qui passe trop vite et à donner de l’importance à des choses anodines qui nous laissent souvent indifférents.

Pour le Périscope, elle revisite le concept de natures mortes. Elle s’intéresse à la notion du « flash », du temps arrêté en un moment précis dans la vie des choses, à leur conception ou à leur apparition insolite dans un espace donné. Pour ce faire, elle représente des objets communs faisant partie de la mémoire collective et les dispose de manière à créer de petites saynètes.

Andréanne Godin est née à Val-d’Or. Elle vit et travaille à Montréal. Elle a complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval à Québec, en 2007. Natures et quelques petites choses mortes est sa première exposition solo.

Vernissage jeudi 27 mars à 17h dans le hall du théâtre situé au 2, rue Crémazie Est à Québec
L’exposition est ouverte du lundi au samedi de 12h à 17h30 et de 12h à 20h les soirs de représentation