BENOÎT
BLONDEAU

Tenture-Tendon
6 novembre au 6 décembre 2009
(grande galerie)

La peinture de Benoît Blondeau est un travail d’intensification ou d’infestation qui se pose en contraste, voire en opposition, au monde de la banlieue nord-américaine, de son amour de la neutralisation, de la séparation et de l’imitation. Concrètement, son travail consiste à construire des images par une rencontre de la couture et de la peinture, du textile et du pictural. La superposition couture/peinture accentue le côté matériel de l’oeuvre et crée un rapport de force en mettant en jeu les divers motifs et formes de sa peinture avec une intensité singulière à la limite du baroque.

Pour son exposition Tenture-Tendon, Blondeau présente une suite de grands formats picturaux s’appropriant en majeure partie les cimaises de la grande galerie. La taille imposante des toiles, les multiples textures des tissus recyclés ainsi que la richesse des pigments employés retiennent la présence du regardeur dans un parcours intrinsèquement lié au corps et à la matérialité. Un discours des éléments qui met en scène des mondes hétérogènes, qui brise les rythmes convenus et qui ouvre un éventail infini de possibilités. Questionnant nos perceptions par des jeux rhizomatiques incessants, la peinture de Benoît Blondeau est un fait que l’on évalue et palpe tel un paysage qui serait en perpétuel changement.

Benoît Blondeau vit et travaille à Québec. Il a complété un baccalauréat en 2002 et une maîtrise en 2009 en arts visuels à l’Université Laval, Québec. Même si la peinture est son premier intérêt, il a acquis une expertise dans le domaine du travail des métaux. Il a travaillé, entre autres, à titre de technicien de métal à l’atelier de l’Œil de Poisson. Il est récipiendaire du prix Fondation La Vigie (2002) et du prix Tomber dans l’Œil (décerné par l’Œil de Poisson, 2002).

Vernissage le vendredi 6 novembre à 20h
Rencontre avec les artstes à 19h30

Les expositions sont ouvertes du mercredi au dimanche
de 12h à 17h et les lundis et mardis sur rendez-vous