STÉPHANIE
CHABOT

La maison de l'autre
6 novembre au 6 décembre 2009
(grande galerie)

Issu d’une tradition punk rock de théâtralité railleuse, d’autocritique, et de déconsidération envers le bon goût, le travail de Stéphanie Chabot s’attaque sans gêne à de « grandes questions existentielles » avec un enthousiasme quasi juvénile. Adoptant une certaine candeur stratégique, son approche se base sur la jonction d’un émerveillement naïf et d’un féroce sens critique. Bien que profondément personnel, l’art de Stéphanie Chabot est toujours solidement enraciné dans la culture et la mythologie populaire. En omettant de réaliser son plein potentiel séducteur, elle s’assure que son travail demeure vulnérable et elle tente de le maintenir dans un équilibre fragile entre l’autoritaire et le ridicule.

La maison de l’autre de Stéphanie Chabot met en scène des objets banals en les investissant d’une force déstabilisante et vaguement menaçante. Pour construire l’ensemble de sculptures formant l’installation, Chabot a utilisé un mélange de matériaux bruts, d’objets trouvés et d’objets usuels récupérés, se servant à même le surplus d’objets désuets qui nous entourent au quotidien et qui existent tel un reproche de notre surconsommation. Articulée autour d’une esthétique de la domesticité, l’installation de Chabot évoque, de façon imaginative, l’instabilité et l’état d’anxiété propre à notre époque et à nos rapports avec le monde « naturel ». En mélangeant des esthétiques liées à la culture de consommation et au mythe de la nature, La maison de l’autre bouscule les préceptes de la dichotomie nature/culture pour faire place au monstrueux, au loufoque et à la transformation.

Stéphanie Chabot vit et travaille à Montréal. Depuis l’obtention d’un baccalauréat à l’université Concordia en peinture et dessin, sa pratique s’est élargie pour inclure l’installation multimédia, la sculpture et la vidéo. Son travail a été exposé dans plusieurs centres d’artistes et galeries au Canada, ainsi qu’en Angleterre, en Australie, et en Espagne. Stéphanie Chabot est titulaire d’une maîtrise de l’Université York, à Toronto.

Vernissage le vendredi 6 novembre à 20h
Rencontre avec les artstes à 19h30

Les expositions sont ouvertes du mercredi au dimanche
de 12h à 17h et les lundis et mardis sur rendez-vous