JEAN-MAXIME
DUFRESNE
L'AGENCE
15 janvier au 14 février 2010
(entrée vidéo et bureau)

Afin d’innover et de proposer un contexte inédit d’exposition, l’Œil de Poisson a invité l’artiste Jean-Maxime Dufresne à présenter son projet dans le bureau du centre. L'AGENCE prendra donc d’assaut l’espace et le personnel de l’Œil de Poisson afin d’offrir une expérience singulière qui sied parfaitement au propos et au travail de l’artiste.

Le travail de Jean-Maxime Dufresne pose un regard critique sur nos environnements construits et habités. Sensibles à des notions de psychogéographie et de pratique spatiale, tout en ayant recours à la médiation technologique, ses recherches s’intéressent aux mutations qui façonnent nos territoires urbains ainsi qu’à leurs réalités sociales. C’est au moyen d’actions ou de dispositifs adaptés à ces contextes qu’il reconsidère le processus architectural dans une production matérielle étroitement associée à un travail d’enquête et à la création d’expériences provisoires.

Mélangeant recherche, travail d’édition et installation, L'AGENCE tire son contenu d’entretiens vidéo réalisés avec une quinzaine d’interlocuteurs, pour la plupart actifs dans le milieu artistique, qui stimulent une réflexion sur différentes questions : utopies revisitées, pratiques interstitielles, espaces de précarité, phénomènes méconnus, mobilité des personnes, usage de technologies, etc. Le statut de l’espace urbain, social ou micropolitique devient ici matière à réinvention, alors que se tracent des lignes de correspondance et de conflit entre une multiplicité de sujets. Accueillie pour une première diffusion au centre des arts actuels Skol à Montréal l’hiver dernier, L'AGENCE infiltre cette fois l’activité quotidienne des bureaux de l’Œil de Poisson, en y insérant notamment une station de visionnement et une aire de retranscription. Le projet a jusqu’à maintenant bénéficié de la participation des personnes suivantes : artistes, sociologue, architectes, éducatrice en arts, auteur et traducteur, chercheuse et organisatrice culturelle, spécialiste de l’information — qui se sont prêtées au jeu de l’entretien : Gina Badger, Matthew Biederman, Claude Boullevraye de Passillé, Constanza Camelo Suarez, Isabelle Marie Cyr, Adriana de Oliveira, Kim Förster, Dominic Gagnon, Toby Heys, Never Lopez, Sophie Le-Phat Ho, Luc Lévesque, Fabien Loszach, Frank Nobert, Jean-François Prost, Felicity Tayler et Chih-Chien Wang. [JMD]

Jean-Maxime Dufresne est diplômé en architecture de l’Université McGill et titulaire d’une maîtrise en communications (médias interactifs) à l’UQÀM. Combinant principalement l’installation, la vidéo, le son et la manoœvre urbaine, son travail individuel, en collaboration avec l’artiste Virginie Laganière ou au sein de l’atelier SYN — a été présenté au Canada (Skol, Vox, Optica, Action Art Actuel, CCA extra muros, Axenéo7), en France, en Espagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis. Parallèlement à sa pratique artistique, il s’implique au conseil d’administration du centre Dare-Dare et oeuvre dans l’équipe des programmes éducatifs du Centre Canadien d’Architecture à Montréal. L’artiste remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son soutien au projet.

Visitez le site de l'artiste : www.jmdufresne.wordpress.com

Vernissage le vendredi 15 janvier 2010 à 20h
Rencontre avec les artistes à 19h30
D.J. Crazy Crawleuses à la console dès 22h