Andrée-Anne Blacutt et Hugo Nadeau - Nadeau-Blacutt Le FUTUR de l'ARTISTE

Andrée-Anne Blacutt, née au Québec, de mère québécoise et de père bolivien agit à titre de documentariste pratiquant l’art disciplinaire. Ainsi, elle oscille entre la photographie, l’aquarelle, l’acrylique et la narration de chroniques.
  Libre acteur des arts visuels, de la performance et de la poésie, Hugo Nadeau a présenté des performances en Chine, aux États-Unis ainsi qu’au Québec. Il s’investit actuellement dans des projets d’exposition et événements auto-organisés au Québec.



Francis Arguin et Félix Leblanc - Match

  Originaire de Rouyn-Noranda, Francis Arguin vit aujourd’hui à Québec. Dernièrement, son travail d’installation a été présenté à l'Œil de Poisson (Québec), Regart (Lévis), Caravansérail (Rimouski), ainsi qu’au centre Walden Affairs à La Haye (Pays-Bas). Ses performances ont été présentées dans plusieurs villes au Québec, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe ainsi qu’en Asie. Il bricole aussi de la musique au sein du groupe Vente de feu.
  Félix Leblanc est membre actif de l’Œil de puis les cinq dernières années. Sa pratique artistique s’oriente actuellement vers le pictural, qu’il exploite par différents véhicules comme l’art Web, les fanzines, les collectifs. Son travail le plus récent est le corpus de dessins des «Carnets Invisibles». Il s’agit d’un travail d’exécution de dessins qui sont mis à jour quotidiennement sur son blogue. Ce travail continu favorise la rencontre et la conversation graphique sous l’égide du copyleft. Il aime également les collaborations, notamment avec Gratteux Sensibles et déclare avoir adoré travailler avec Francis Arguin pour l’affiche intitulée Match.

Olivier Bhérer-Vidal et Ariane Plante - Endroits et envers

  Olivier Bhérer-Vidal vit à Québec depuis toujours et y travaille depuis longtemps. Il se consacre depuis 2007 à trois projets: le duo Les Raboussiers qu’il forme avec Marie-Andrée Gilbert, le design et la fabrication d’objets textiles OBV et l’organisation du Salon Nouveau Genre. En août 2010, il a organisé Bang! Zine, a dessiné la couverture du livre long love poem with descriptive title de Matthew Savoca, a réalisé l’Affiche #3 avec Ariane Plante et a autopublié le livre
Pendant Pan! Peinture.


  Ariane Plante partage maintenant son temps entre l’écriture et la pige dans le secteur culturel suite à une formation en anthropologie. Elle s’intéresse particulièrement à l’expérience migratoire, à la transhumance, au paysage, à la poésie, à l’opposition entre nature et culture et au rapport que l’Homme entretient avec les espaces et le territoire.

Amélie Laurence Fortin et Guillaume Adjutor Provost - Les collectionneuses d'art

  Amélie Laurence Fortin vit et travaille à Québec. Depuis cinq ans, elle a partagé son temps entre le Canada et l’Europe. Son travail y fut présenté lors de résidences, événements, expositions et festivals divers. Sa démarche vise principalement à intégrer l’actualité dans le dessin, la performance et l’installation. Ses œuvres sont présentées en 2010 au Lieu, centre d’art actuel, à la Manif d’art 5 et à la Galerie Presse Papier. Elle poursuit présentement ses études au cycle supérieur en arts visuels à l’Université Laval.

  Guillaume Adjutor Provost travaille principalement en dessin, performance et installation. Son travail a fait l’objet de présentations solos et collectives, notamment, au centre XSPACE (Toronto), au Lieu (Québec), à la Freegallery (Toronto), à la Galerie Tzara (Québec) ainsi qu’à la biennale Viva ! Art Action (Montréal). Il est boursier du Conseil des arts et lettres du Québec ainsi que de Première Ovation. Il poursuit présentement une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval.

Dan Brault et François Simard - Les membres actifs

  Natif de Montréal, Dan Brault est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia (2002) ainsi que d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2006), il a présenté son travail dans de nombreuses galeries et centres d’artistes du Québec et du Canada. Il est représenté par la Peak Gallery à Toronto. Il travaille à l’Œil de Poisson depuis 2008.

  Originaire de Québec, François Simard détient un baccalauréat en arts plastiques ainsi qu’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2005). Il a exposé à plusieurs reprises à Montréal, notamment à la Galerie Lilian Rodriguez qui le représente. En 2010, il exposait au centre Clark (Montréal), ainsi qu’à la Galerie de l’UQAC (Chicoutimi). Son travail sera présenté à l’Œil de Poisson à l’automne 2011. Il est aussi musicien au sein de la formation Kathleen Kelly.