VIncent Robitaille
Récipiendaire du prix Tomber dans l'Œil 2010
Volet arts visuels


Vincent Robitaille termine un DEC en sciences pures en 1995, puis habite sur les routes nord-américaines pendant une douzaine d’années. Il rentre ensuite à Québec pour ce qu’il appelle sa réinsertion sociale et termine un baccalauréat en arts plastiques en 2010, au jour duquel il se voit mériter la Bourse René-Richard et le prix Tomber dans l’Œil décerné par l’Œil de Poisson.

« Je pratique la poésie et la sculpture nomades en composant avec mes penchants animistes. Je promène le rural, l’ancestral, le festif et l’estival, et dans une approche analogique et mémorielle, je mélange les systèmes des mondes nautiques, automobiles, ceux du spectacle et des pistes d’hébertisme. Sculpture avec entretien, anarchitecture et paléo-pop western sont des expressions qui m’excitent. Je suis attiré par la charge cumulative des matériaux charismatiques, je travaille avec le vivant dans des contextes que je transforme en habitats temporaires. Je recycle des objets offerts près des cours d’eau et dans les ruelles, et leur donne ma tribune après avoir vécu un moment intime avec eux. Au gré des installations je réutilise plusieurs fois les mêmes matériaux en tant que vocabulaire en bois, en os, en fougères et en rouille. Je cherche quelque chose comme une mémoire et un guide, ou un rêve pacifique en commun; quelque chose comme un site web en bois, un abri décapotable, ou des sentiments assis en indien sur une plaque de métal. »

Félicitations!

Désireux de soutenir la jeune pratique en arts visuels, l’Œil de Poisson créait en 1998 son prix Tomber dans l’Œil accordé à un finissant du Baccalauréat en arts plastiques de l’Université Laval. Ce prix consiste en une résidence d’un mois dans nos ateliers de production (incluant le membership pour une année), suivie d’une exposition dans la Petite Galerie, présentée dans le cadre de notre programmation régulière. Depuis quelques années, le centre accorde aussi un prix à un finissant au diplôme d'études collégiales (DEC), option sculpture, de la Maison des Métiers d'Art de Québec. Ce prix consiste en une résidence d’un mois dans nos ateliers de production incluant le membership pour une année.