FRANCIS
ARGUIN

Mes économies
5 novembre au 5 décembre 2010
(petite galerie)

Francis Arguin travaille, depuis 2007, principalement en installation. Sa production plastique s’inspire d’objets communs de natures diverses (meubles et autres biens d’abondance, éléments architecturaux, schémas, objets signalétiques, etc.) qui sont choisis d’une manière très spontanée, tantôt pour leurs caractéristiques formelles, tantôt pour leur potentiel narratif, tantôt pour une raison imprécise et inavouée. Son travail emprunte au design (graphique et industriel) sa minutie et sa rigueur formelle tout en boudant ses préoccupations fonctionnelles pour faire place à des principes ludiques, voire esthétiques. L’artiste aménage des territoires qui font écho à la façon dont se développent et se présentent aujourd’hui les espaces domestiques, publics, médiatiques et commerciaux. Ses installations sont à la fois empreintes de détails, d’un goût pour les petites choses, ainsi que d’un certain plaisir pour les choses embarrassantes, quelques fois énormes. Entre le banal et le poétique, Francis Arguin élabore, non sans humour, un vocabulaire formel singulier, amusé et déroutant.

L’exposition Mes Économies rassemble un amoncellement d’objets, dont plusieurs hybrides, qui sont à la fois sculpture et dessin. Ici, la représentation semble être un prétexte au faire. Tout est bel et bien bricolé. Évoquant plus ou moins directement quantité de choses communes, les divers objets sont disposés librement, comme s’ils faisaient partie d’un gros jeu de blocs. L’ensemble peut se lire comme un répertoire fragmentaire d’objets culturels se référant à l’architecture, au monde du travail, à la vie quotidienne, à la sphère commerciale et au paysage urbain.

Originaire de Rouyn-Noranda, Francis Arguin vit aujourd’hui à Québec. Il détient un baccalauréat en arts plastiques et un autre en communication graphique, tous deux de l’Université Laval. Dernièrement, son travail d’installation a été présenté à Regart (Lévis), Caravansérail (Rimouski), L’Écart... lieu d’art actuel (Rouyn-Noranda), Espace Virtuel (Chicoutimi), ainsi qu’au centre Walden Affairs à La Haye (Pays-Bas). Ses performances ont été présentées dans plusieurs villes au Québec, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe ainsi qu’en Asie. Il bricole ausi de la musique au sein du groupe Vente de feu.

Vernissage vendredi 5 novembre à 20h
Rencontre avec l'artiste à 19h30

Visitez le site de l'artiste :
www.francisarguin.com