MAX
WYSE

14 janvier au 14 février 2011
Le labeur de Quetzalcoatl
(petite galerie)

Max Wyse ouvre son travail, par sa nouvelle exposition, à la réinterprétation du mythe de Quetzalcoatl (Divinité Aztèque ayant la forme d’un serpent à plumes). Métissant dans des pièces en coexistance la représentation du biologique et du végétal, du fabriqué et de l’immatériel, il injecte l’espace pictural de chevauchements, d’extraits d’une métamorphose ou de tranches d’une évolution. Le labeur de Quetzalcoatl, présentant un mi-héros mythique mi-paysan comique, est collé en tous points à la pensée Aztèque. Celle-ci est complexe, changeante et fabrique par analogies une toile serrée d’entités divines.

Depuis 1998, Wyse traîte l’idée du corps humain comme réceptacle aux mondes minéral, végétal et animal. Il s’en sert comme d’un véhicule pour voyager à travers les cultures et l’histoire de l’humanité. Tel un archéologue, il cherche, collecte et trésaurise, intuitivement, des emblèmes et signes visuels. C’est ainsi qu’il représente la folie poétique, surréaliste et complexe de la vie.

Max Wyse, vivant et travaillant à Montréal, à présenté ses projets dans différentes villes canadiennes (Toronto, Montréal et Vancouver), aux États-Unis ainsi qu’en Europe. Ses œuvres ont rejoint de nombreuses collections publiques et privées et font l’objet déjà d’un bon nombre de publications.

Vernissage vendredi le 14 janvier à 20h
Rencontre avec l'artiste à 19h30

Visitez le site Web de l'artiste : www.maxwyse.com