FRANCIS
MENIER DEMERS

Passage
23 mars au 22 avril 2012
(petite galerie et entrée vidéo)

« Par le biais du médium vidéo, je cherche donc à créer des univers parallèles où l’existence acquiert une valeur métaphorique. »
– F.M.D.

Typique chercheur ou testeur artistique, Francis Menier Demers a une approche
presque métaphysique de la pratique en arts. Par des expérimentations préparées, il capte et présente certaines perceptions visuelles choisies et utilise de l’appareillage fabriqué comme élément de tournage vidéo. Ses préoccupations en création sont parallèles à son désir d’étudier les forces en interaction dans le monde et contribuant à changer notre rapport au réel. Pour lui, le sensible et le tangible engendrent une série d’effets symboliques sur l’intellect en laissant en suspend cette question fondamentale : « Quelles forces sont en jeu dans le monde? »

Dans Passage, sa première exposition solo professionnelle, Francis Menier Demers présente une projection vidéo issue d’un étrange dispositif de captation :
sur l’armature d’un sac à dos sont installés une caméra, un cylindre de carton et une sorte de gouvernail improvisé. L’installation portable permet de viser et déplacer en cours d’enregistrement, comme le bout d’un canon, l’image filmée. En galerie, l’effet produit par la vidéo est influencé par des pièces de mobilier qui contribuent à changer notre rapport pratique à l’endroit et réduisent la liberté de déplacement.

L’artiste diffusera pour la première fois, parallèlement à Passage, un second projet dans l’entrée vidéo.

Récipiendaire du Prix Tomber dans l’Œil 2011, Francis Menier Demers a mené ou intégré, au cours des dernières années, divers projets à titre d’artiste, de musicien, d’acteur et de danseur. Il étudie actuellement à la maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Les recherches artistiques qu’il effectue s’orientent autour des idées de répétition et de temps avec l’aide de dispositifs inventés.

Vernissage vendredi le 23 mars à 20h
Rencontre avec l'artiste à 19h30














Photos : Ivan Binet