JEFFREY
POIRIER


Bouturer la Colonie
15 juin au 1er juillet 2012
(grande galerie)

« Bouturer la Colonie amène la possibilité d’une division de l’objet et conséquemment sa prolifération dans l’espace anthropologique. Le terme bouturer, normalement appliqué au domaine de la botanique, participe à dynamiser le matériau, lequel semble littéralement prendre vie à travers l’œuvre. »
– J. P.

Jeffrey Poirier imagine, par ses installations, le rétablissement d’écosystèmes expansifs à travers nos infrastructures. Pour ce faire, il développe une production comportant des assemblages élémentaires qui créent, par agglomération, des monticules sculpturaux. Il illustre ainsi le maintien de l’unité dans la multitude. Dépassant ou, paradoxalement, rappelant notre urbanité étalée et répétitive, ses projets se présentent comme les parties d’un tout adapté au lieu de présentation.

Bouturer la Colonie, première proposition solo de Jeffrey Poirier, cherche à forcer une rencontre imprévue entre l’univers naturel et humain. Dans une ambiguïté situant l’objet entre l’animal, le végétal ou le minéral, le projet relève une cohésion existant entre les différents règnes naturels. Il prend ainsi comme modèles les espèces dont les capacités de déplacement sont nulles ou presque. Chez un grand nombre de ces colonies, les récifs coralliens par exemple, une monumentalité découle de leur quasi-immobilité.

Né en France en 1986, Jeffrey Poirier vit et travaille à Québec. Il est détenteur d’un Baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval et est présentement candidat à la maîtrise au même endroit. Sa pratique artistique s’oriente principalement autour de l’installation et de l’in-situ. Son travail fut présenté à Montréal, à Québec et en région dans quelques expositions collectives et individuelles, notamment à Art Souterrain Édition 2011 (Mtl) et au centre d’exposition Augustin-Chénier à Ville-Marie. En avril 2011, il participe à l’exposition Petites bouchées hybrides au sein d’un immeuble
désaffecté de Québec.

Jeffrey Poirier est le tout premier récipiendaire du prix Tomber dans l’Œil - maîtrise. Pour la présentation de ce projet inédit, l’artiste a bénéficié d’une bourse Première Ovation ainsi que du soutien de l’École des arts visuels de l’Université Laval.

Site Web de l'artiste : www.jeffreypoirier.org

Vernissage le vendredi 15 juin à 20h
Rencontre avec l'artiste à 19h30












Photos : Ivan Binet