ISABELLE
DEMERS

Séduction tropicale
11 janvier au 10 février 2013
(petite galerie)

Convoitant, pour son exposition, une approche de reconstitution propre aux musées d’histoire naturelle, Isabelle Demers souhaite jumeler une variété d’écosystèmes (plaines, terriers, chutes, caverne par exemple) qui agissent à la fois comme socles et composants sculpturaux. Dans ces environnements d’immersion, l’artiste vise l’inversion de certains rapports de force entre prédateurs et proies qui forment des scènes au retournement inattendu. Des créatures, n’ayant habituellement pas le rôle de prédateurs, se retrouvent, par leur nombre ou un changement de leur physionomie,
dans une position de domination et de menace.

Isabelle Demers a une approche narrative qui met en place des images productrices
d’un récit, de situations en apesanteur, sans déclenchement ni conclusion. Les figures de ses projets, humaines et animales, partagent une histoire équivoque et un tissu de péripéties fixées dans le temps à travers le dessin, la pyrogravure, la peinture, la sculpture et l’installation.

L’artiste s’est vue attribuer une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval en 2011, à la suite de ses études à Québec et Nantes. Elle a présenté son travail dans diverses expositions solos et collectives, notamment à Caravanserail (Rimouski), la Chambre blanche (Québec), la galerie Lillian Rodriguez (Montréal), L’Écart (Rouyn-Noranda) et au centre d’artistes Regart (Lévis). En 2010, elle est récipiendaire du Prix Videre relève. Elle a aussi participé à la 29e édition du Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul.

Site Web de l'artiste : cargocollective.com/isabelledemers

Vernissage vendredi le 11 janvier à 20h
Rencontre avec l'artiste à 19h30
















Photos : Ivan Binet