Léa Roch
© Léa Roch, GIBBERISH MONARCHY (12 943 A4), 2018.

GIBBERISH MONARCHY
(12 943 A4)
29 juin au 29 juillet
(Petite galerie)

Vernissage 29 juin 18h
Rencontre avec les artistes à 19h30

En franchissant le seuil, chacun plonge dans l’univers à la fois rigoureux et débridé d’une artiste-scientifique. D’abord submergé par la quantité de données placardées à même les murs, le visiteur attentif décèlera la logique sous-jacente à l’organisation de ces données méticuleusement recueillies. Au mur figure l’UMI (Unité de mesures imaginaires) n°2 : Montre-moi le fond de ta tasse et je te dirai le temps qu'il fera, un système de prévision météorologique basé sur les traces de café apparaissant au fond de la tasse matinale. Documentées, étudiées et comparées sur une période de 26 jours, ces traces sont croisées avec les relevés météorologiques journaliers de manière à mettre en évidence des récurrences. Explorant d’autres avenues alternatives à la climatologie, OCM (Objets de construction du monde) n°1 : Les nuages sont faits comme ça occupent le centre de la pièce. Dix pots correspondant aux dix types de nuages existants dévoilent la façon dont ceux-ci sont conçus. À chacun le soin d’imaginer comment la forme des becs verseurs influence le produit issu de cette fabrique de nuages.

Ayant une forte base conceptuelle, la démarche de Léa Roch se situe à la frontière de l’art et de la science. Chaque pièce est une manière de mettre à l’épreuve une hypothèse, de manière expérimentale, dans des conditions où l’atelier devient un laboratoire. Le contraste entre la rigueur de la démarche et l’absurdité du postulat interrogé confère une dimension humoristique aux œuvres présentées.

Détentrice d’un diplôme d’études supérieures en arts visuels de la Villa Arson (Fr), Léa Roch figure parmi les membres fondateurs du centre d’artistes autogéré IVECO NU de Noisy-Le-Sec (Fr), en banlieue parisienne. Depuis 2015, elle participa à plusieurs expositions collectives présentées en France et en Belgique. En lui offrant l’espace de la petite galerie, L’Œil de Poisson soutient cette artiste de la relève par la présentation de sa première exposition individuelle.

Remerciements
L’artiste souhaite remercier Les pépinières européennes pour jeunes artistes, Méduse, le Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que toute l’équipe de L’Œil de Poisson.

www.learoch.com











br>

Crédit photo : CFO