Megan
Dickie
Megan Dickie, Maces, Cabers and Sceptres (détail), 2016 – 2018. © Megan Dickie

Blue Skies
7 septembre au 14 octobre
(Grande galerie)

Vernissage 7 septembre 18h
Rencontre avec l'artiste à 19h30

Blue Skies met en scène une cow-girl solitaire. Aux prises avec une sculpture monumentale s’élevant d’un étui suspendu entre ses jambes, elle peine à danser. En dix lieux distincts, ce personnage tente d’accomplir une même chorégraphie malgré la présence de cet étrange objet phallique scintillant. Projetée en simultané au sein de l’installation vidéo, la cow-girl ainsi démultipliée forme une troupe de danse dont les protagonistes luttent pour demeurer sur le rythme. En complément de cette œuvre vidéo qui donne son nom à l’exposition, l’artiste présente trois sculptures qui explorent les mêmes notions d’extravagance, de monumentalité et de relation de pouvoir. The Guise aborde le pouvoir des apparences ; The Get Up séduit et hypnotise à la manière d’un danseur vêtu de paillettes. Enfin, The Cabers, Maces and Sceptres présente les symboles de pouvoir et d’excès à l’origine de ce projet.

Réalisée sur une période d’un an, l’œuvre vidéographique à multiples canaux Blue Skies fut tournée dans divers paysages pittoresques de l’Alberta. Neuf costumes furent spécifiquement conçus pour l’occasion, de même qu’une sculpture molle caractéristique du travail de l’artiste. La pratique de Megan Dickie recourt à l’humour, l’amusement et une certaine notion de l’échec pour défier les structures et les systèmes dominants. Ses œuvres mettent en scène des sculptures mouvantes qui plient, s’effondrent, et avec lesquelles interagissent des protagonistes. Luttant et chutant, ceux-ci exposent la vulnérabilité du corps humain.

Megan Dickie est diplômée de l’Université de Saskatchewan (maîtrise, 2002) et enseigne actuellement à l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique. Son travail figure au sein des collections de l’Université de Saskatchewan, de Alberta Foundation for the Arts et du Nickel Arts Museum. Parmi ses plus récentes expositions, mentionnons celles tenues au Open Space (Victoria, BC), Campbell River Art Gallery, Durham Art Gallery (Durham, ON), Oxygen Art Centre (Nelson), Latitude 53 (Edmonton, AL), Stride (Calgary, AL), de même qu’à la Grunt Gallery, (Vancouver, BC). Sa pratique bénéficie du soutien financier du Conseil des arts du Canada et du BC Arts Council.

L’artiste tient à remercier Randy Irwin, Libby Oliver, Kasper Boss-Moodie, Mike Huston, Kimberly Phillips, Maxine VonPetzinger, l’Université de Victoria, le BC Arts Council, ainsi que le Conseil des arts du Canada.

_megandickie.com














Crédit photo : CFO