Esther
Kempf
Short Term Archeology
© Esther Kempf

Room for one Space
31 mars au 30 avril 2017
(Petite galerie)

Vernissage 31 mars à 20 h
Rencontre avec l’artiste à 20h30

À la suite de trois mois de résidence dans les ateliers de l’Œil de Poisson, le travail de recherche d’Esther Kempf est présenté en petite galerie.

La pratique de l’artiste évolue selon des inspirations quotidiennes. Telle une metteuse en scène, les objets, la lumière et les mots sont ses protagonistes. Elle examine les phénomènes physiques comme le mouvement, l’échelle et la gravité et les transforme en installations, en sculptures, en photographies, en vidéos oscillant entre l’illusion et la réalité. À travers de petites interventions, elle interroge les objets banals comme des meubles, du ruban adhésif, des cartons de lait, des allumettes, des plantes d’intérieur ou des livres auxquels elle confère une nouvelle identité au sein d’un environnement choisi par l’artiste. Avec une touche d’humour et de poésie, Kempf manipule, dans ses travaux, notre perception du quotidien et nous démontre que nous ne le percevons pas tout à fait tel qu’il est.

Présente à Québec depuis début janvier, Esther Kempf a été inspirée par les nombreuses chutes de neige. La neige, en recouvrant la ville, est devenue son outil de travail. Elle nous entoure, devient une part du quotidien, modifie la façon dont nous bougeons à travers la ville, influence les dynamiques et fait que tout devient plus lent et plus silencieux. Le paradoxe avec la neige est qu’elle peut-être aussi dangereuse que magique.

Une partie des travaux exposés en galerie sont des interventions temporaires dans l’espace public et sont présentés sous forme de photographies. La fiction est l’élément de connexion entre les photographies et la vidéo. Dans la vidéo, la fiction est construite par l’utilisation de mots et par la présence du narrateur. Contrairement au travail dans la neige où les constructions sont physiques, mais le matériel est éphémère.

Esther Kempf est née au Cameroun, a étudié la scénographie et les arts plastiques à Amsterdam, a vécu en Argentine et à Paris. De nationalité suisse, elle vit et enseigne l’art au département d’architecture de l’ETH à Zurich. Le voyage et le déplacement à travers des résidences d’artiste dans le monde entier sont essentiels au travail de Kempf.

Esther Kempf vit et travaille à Zurich en Suisse.

L'artiste remercie l'équipe de l'Œil de Poisson, Alain, Geneviève, Alexandre, Charles, Mathias, Fanni, Felix et Pro Helvetia.

L’Œil de Poisson a reçu un soutien financier de Swiss Arts Council Pro Helvetia afin d’organiser la venue d’Esther Kempf à Québec pour son exposition.